vendredi 18 août 2017

Terrorisme ou djihadisme?

Ceux qui nous tuent ne sont pas des terroristes ; ce sont des djihadistes.
Ce qu'endurent les Européens n'est pas une vague d'attentats ; c'est une guerre aux infidèles.
Une guerre de conquête. Sur le modèle de Mahomet. Pour que l'Europe devienne terre d'islam.

Tant que nous refuserons de comprendre cela, nous mourrons.
Tant que nous refuserons de connaître notre ennemi, il continuera de nous dominer.
Et de nous décimer.

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je viens de faire connaissance avec votre page (lien sur le figaro) si pleine de vérités. Merci !
    Nier les faits ne résout pas les problèmes, raison donner à celui qui crie (ou écrit) le plus fort nous enterre vivants! Qu'est devenu ce peuple mort-vivant, silencieux, qui représente pourtant la majorité?

    RépondreSupprimer
  2. Hem... par "nous", vous entendez évidemment "eux", nos chers maîtres et leurs nombreux complices, tous également aveugles, sots et lâches. Quant aux "djihadistes", ces sectateurs de l'alcoran, pourquoi ne pas les appeler comme on le faisait encore au temps de Voltaire : des mahométans. Au moins, ainsi, les choses sont plus claires, et *nous* iront au massacre (car ils nous massacreront, et avec la complicité de certains des "nôtres", et pas seulement au sommet) en toute connaissance de cause.

    RépondreSupprimer
  3. Nous, c'est nous, pas eux. Nous, c'est le peuple français, européen, affligeant et aveugle, et qui refuse de voir l'évidence : nous mourons. A petit feu. Mais sûrement.

    RépondreSupprimer
  4. Plus rien, plus aucun article depuis le 30 octobre. Que se passe-t-il ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été très indisposé pour écrire ces derniers temps. Je m'y remets.

      Supprimer