jeudi 5 juillet 2018

Meutes et moutons

Lu dans la presse : "Une Américaine a déclenché une avalanche de réactions haineuses, après la publication d'une photo la montrant en train de poser près du corps d'une girafe chassée lors d'un safari l'an dernier en Afrique du Sud.

Le torrent de haine, d'insultes et de menaces dont elle a été victime de la part de dizaines de milliers d'internautes, a poussé la jeune femme originaire du Kentucky à se mettre en retrait des réseaux sociaux." 

Pour les égorgeurs d'êtres humains du Bataclan, en revanche, c'est "Vous n'aurez pas ma haine"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire